• Accueil

Livre

Discours introductif à la conférence "Comment Nice a-t-elle perdu son château ?" (21 novembre 2014)

Mesdames et Messieurs,

Il me revient ce soir de vous accueillir en ce Centre Universitaire Méditerranéen et de vous souhaiter la bienvenue au nom de Christian Estrosi, Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur.

Nous sommes rassemblés pour la parution de Nice et son Comté 1630-1730,témoignages, récits et mémoires, co-édité par la Ville de Nice et les Editions Mémoires millénaires, représentées par Frédéric Boyer que je remercie de tout cœur pour son travail au service de la connaissance de notre histoire. Je rappelle que cet ouvrage est le neuvième d’une collectioninitiée par L’œuvre de Pierre Gioffredo, Chorographie et histoire des Alpes Maritimes.

L’art presque perdu de ne rien faire

Le 13 juillet 2015.

Ce lundi 13 juillet, je marche pieds nus : je ne travaille pas. Traversant mon salon, une voix chaude, posée, presque envoûtante, capte mon attention. J’ai juste le temps de comprendre qu’il s’agit de l’AcadémicienDany Laferrière, évoquant pour l’émission Un livre un jour son ouvrageL’art presque perdu de ne rien faire.

Le titre m’interpelle, éclatant de vérité. Je maîtrisais cet art, au grand dam de mon entourage, parfois. Je l’ai perdu, je le sais. Que dit donc Dany Laferrière, qui m’ébranle autant ? Ceci :

« C’est un monde où l’on vous pousse dans le dos et où l’on ne sait même pas où l’on va. » 

Livres et textes divers

Difficile de sélectionner des livres, parmi tous ceux que j'aime ! Je me livre à l'exercice, pourtant. Intéressant exercice, au demeurant, qui me ramène une fois de plus à ce que je suis : curieux, mais sans jamais souhaiter devenir expert d'une spécialité.
Touche-à-tout ?

Romans / Nouvelles

L'envie de tel ou tel roman me vient après lecture des premières lignes. Un procédé fréquent, à cause duquel j'ai peut-être raté de belles découvertes, mais j'aime le choix d'instinct.