• Accueil

Rien

L’art presque perdu de ne rien faire

Le 13 juillet 2015.

Ce lundi 13 juillet, je marche pieds nus : je ne travaille pas. Traversant mon salon, une voix chaude, posée, presque envoûtante, capte mon attention. J’ai juste le temps de comprendre qu’il s’agit de l’AcadémicienDany Laferrière, évoquant pour l’émission Un livre un jour son ouvrageL’art presque perdu de ne rien faire.

Le titre m’interpelle, éclatant de vérité. Je maîtrisais cet art, au grand dam de mon entourage, parfois. Je l’ai perdu, je le sais. Que dit donc Dany Laferrière, qui m’ébranle autant ? Ceci :

« C’est un monde où l’on vous pousse dans le dos et où l’on ne sait même pas où l’on va. »