Trente ans ont passé...

Le 25 février 2018.

En ce début 2018 se téléscopent les souvenirs de deux événements importants de ma vie, intervenus trente ans plus tôt : mon mariage et la mort de mon grand-père. Evénements importants au regard de l’intensité émotionnelle. Importants aussi au regard de l’incidence sur ma vie, largement influencée par l’un et l’autre.

Un souvenir en appelant un autre, me revient à l’esprit ce repas à l’improviste au 22 rue Pertinax, lieu bien connu de milliers de personnes ayant rendu visite au fameux Francis Gag, dont la porte et la table étaient toujours ouvertes.

Je l’avais averti le matin même de notre venue à midi. Nous avions apporté un Bellet blanc ; il avait préparé un repas sur le pouce, comme il savait si bien faire. Il connaissait évidemment Claire : nous nous connaissions depuis le collège. Mais alors même que notre relation n’était pas encore complètement aboutie, lui avait compris et, avec son œil pétillant de malice, parlait de moi à Claire en lui disant « ton homme ». Surpris, nous nous en étions amusés et avions reçu ces mots comme son ressenti de l’évidence.

En ce début 2018, son regard demeure dans notre mémoire et dans notre cœur. Nous sourions encore avec lui.

Partager

Mots-clés: Francis Gag, Mariages, Souvenirs